En dehors de Paris et de quelques villes ayant développé un savoir-faire dans la signalétique des DSC, on trouve ailleurs en banlieue des réalisations encore trop disparates, selon le niveau de compétence des services de voirie et des entreprises de travaux, et aussi selon l’implication de l’antenne MDB !

Voyons ce qu’il en est à Brunoy (NE de l’Essonne, 25 000 h) !

Depuis plusieurs années, nous avions 3 DSC, dans des configurations de rue assez différentes. Éloignés les uns des autres. Aucun accident cycliste à y déplorer, à notre connaissance. Et pourtant selon les élus et services, des gens se plaignent régulièrement de la dangerosité de ce type d’aménagement. La ville a tendance à trop espacer le renouvellement des picto-vélo et aussi à les utiliser pour coller les cyclistes tout près des caniveaux ou encore contre des voitures...

 

Photo 1, défaut d’entretien du picto-vélo et incitation à se garer sur une place voiture !

a 20181228_163033

 

Cet automne, la ville a réalisé 2 nouveaux DSC. L’un des deux répondait à une vieille demande de VELYVE : permettre aux vélos d’emprunter la première rue tranquille lorsqu’on revient de la forêt de Sénart après la traversée de la N6. Dans le 2ème cas, et sans qu’on nous ait consulté, le DSC est mis en place devant un important établissement scolaire, à l’occasion de la mise en sens unique de la portion de rue passant devant l’établissement. Un premier constat est que ces nouvelles réalisations ne marquent pas de progrès par rapport aux précédentes. En particulier la taille des logos vélos au sol est clairement insuffisante. Alors qu’il s’agit bien de faire connaître les avantages du DSC !

 

Photo 2 le logo au sol est beaucoup trop petit, 46 cm de large, alors que l’État recommande 80 cm !

b 20181228_163840

 

Photo 3, le panneau du DSC choisi fait figurer le vélo à la verticale… En fait ce panneau est prévu pour signaler le DSC à une rue perpendiculaire.

c 20181230_102011

 

Donc en retour d’expérience, on peut retenir :

- améliorer la formation des techniciens des communes, en particulier en leur transmettant la FIGURINE POUR VOIE CYCLABLE de l’Instruction interministérielle sur la signalisation routière : 80cm x 128 cm.

- multiplier le nombre de DSC et autres aménagements vélo pour atteindre une taille critique de chantier et d’entretien permettant aux services techniques de devenir experts en la matière.

A Brunoy, VELYVE travaille en bonne intelligence avec la ville à l’élaboration du futur Plan Vélo et cette fois-ci nous pensons que les travaux seront proches de la perfection. A suivre !