20170316_185101

 pas envie de devenir des archéologues des anciennes pistes cyclables !!

Le long de la RD94 a existé et existe encore partiellement la piste cyclable faite lors de la création de cet axe, de Quincy à Yerres et inversement. Le plus souvent la piste est tracée sur une partie du trottoir. Elle se situe le long d’une route à fort trafic, une création des années 60/70.

voici le trafic routier actuel : 

http://www.essonne.fr/fileadmin/cadre_vie/deplacements/Carte_Trafic_2015.pdf

 

 S'agissant de la piste cyclable : on constate une alternance de sections (soit à double sens, d’un côté de la route, soit des 2 côtés de la route) :

  • bidirectionnelle de la croix de Villeroy à Boussy (rond point de Cora)

  • mono-directionnelle de Boussy à la piscine de Brunoy.

  • Bidirectionnelle de la pisicne au rond point du MacDo à Yerres

  • mono-directionnelle à nouveau dans la montée des camaldules

  • bidirectionnelle en haut de Yerres

  • et à nouveau mono-directionnelle et devenant bande cyclable vers le château de la Grange.

 

Au départ de Quincy (rond point du garage Renault Savy), on retrouve des picto anciens (cf haut de cette page), je ne les ai pas datés au carbone 14 mais je pense qu’ils remontent aux années 1980 ? Le goudron souffre des racines. Pas de jalonnement, il faut y aller au feeling et aux souvenirs. Je descend donc vers Boussy, sur cette voie qui débouche sur le gros rond point tout proche du Cora drive.

 

20170316_185040

20170316_185202

Force est de constater que dernièrement, cette piste fait l’objet de différents traitements selon chaque commune traversée, avec petit à petit une perte de continuité cyclable.

 

 

 

 

 

Une refonte plutôt réussie entre Boussy et Epinay (travaux en 2010 ?).

20170316_184138

 

 

 

Une disparition progressive de la piste, maintenant avérée, lors de la traversée d’Epinay : les récents travaux (2016/2017) en contrebas de la mairie d’Epinay se caractérisent par un nouveau trottoir (couleur bordeaux ou pavés, de largeur de 2,4 m) mais sans marquage cyclable.

 

20170305_161957

 

20170305_162211

 

 

Situation actuelle des pistes cyclables de la RD94 à Brunoy :

Comme le montre la carte de circulation visible ci-dessus, la zone la plus parcourue par les véhicules motorisés à 4 roues, au-delà des 15000 véhicules /jour, est entre Yerres et Brunoy. Cette portion est à 1 voie par sens routier et comporte un trottoir large et une piste cyclable de chaque côté. 

Par contre, sur la portion à 2 fois 2 voies, sur 600 m de long entre Brunoy et Epinay, Boulevard Charles de Gaulle, la situation de la piste cyclable est très mauvaise du côté nord (côté rivière et stade). Au droit du stade Parfait-Lebourg, il n’y a pas de trottoir mais seulement la piste cyclable, une bande de bitume large de 2,5m (ou 2 m à l’intérieur des lignes blanches). Sur 200m, la situation est « tolérable » du fait de la largeur de la bande de bitume. La portion suivante, de 400 m, est vraiment problématique : la piste se rétrécie à 1,6m de largeur et constitue à elle seule le trottoir sur les premiers 100 m alors qu’à cet endroit la voiture dispose de 2 fois de voies, soit plus de 12 m de largeur…

20170305_162929

20170305_163206

20170305_163318

Ainsi, les vélos et piétons souffrent de la largeur disproportionnée allouée au trafic routier sur cette portion, pourtant moins chargée que le tronçon Brunoy à Yerres (cf carte).

Côté sud, entre le carrefour de Wittlich à Brunoy et le viaduc SNCF situé entre Brunoy et Epinay, la piste est relativement agréable et roulante dans le sens Brunoy Epinay : sise sur un trottoir large, elle est en continuité de la portion précédente venant de la piscine de Brunoy jusqu’au carrefour de Wittlich. Il y a néanmoins une rupture au carrefour vers le commissariat, pour continuer sur Epinay.

A Brunoy, entre la piscine et le viaduc de Yerres, sur une portion en double sens, VELYVE a demandé et obtenu de la ville la pose de panonceaux Voie verte, car il n’y a pas de trottoir de l’autre côté de la chaussée et de fait cette portion est très empruntée par les piétons (seul cheminement possible dans les 2 sens).

20170225_115200

 

 

Mais lorsque la même piste arrive à Yerres vers le Mac Donald, on n’a plus d’indication voie verte (on est à Yerres et donc les services techniques de Brunoy n’y posent pas de panneaux !) et on retrouve une piste bi-directionnelle occupant toute la place et en site propre lors de son passage sous le viaduc. On retrouve les gros picto vélo de la ville de Yerres, par marquage au sol... Les piétons n'ont théoriquement rien à faire là, mais en pratique il n'y a pas d'alternative, pas de trottoir le long de la route du fait de la largeur occupée par la chaussée sous le viaduc.

 

20170225_114733

 

Donc une discontinuité de traitement, qui n’empêche pas de rouler, mais gêne la lisibilité de l’ensemble.

Nous constatons ainsi qu’aucun jalonnement et indication unifiée de directions n’existe le long de cet axe structurant, alors que nous restons dans la même communauté d’agglomération…

Bref, cet itinéraire cyclable, le seul continu dans le val d’Yerres, n’est plus du tout traité de façon homogène et c’est bien regrettable. Une répartition un peu complexe des responsabilités semble avoir lieu, vu de notre position d’usager, entre commune et département, s’agissant des trottoirs. Il semble que le département se consacre à la chaussée et pour les trottoirs (dont ici pistes sur trottoir), l’aménagement est défini avec la commune… Sans parler de l’entretien des trottoirs et pistes, y compris balayage et déneigement, pour lesquels les responsabilités de chaque collectivité restent floues.

Compte tenu de ce qui précède, VELYVE a écrit à la ville de Brunoy et au département (juin 2017) et écrit au maire d’Epinay (juillet 2017).

Nos demandes sont reprises ci dessous

pour le chantier routier envisagé à Brunoy Boulevard Charles de Gaulle (sous la résidence Talma) :

- la réalisation d’un vrai trottoir de largeur supérieure à 1,4m et d’une vraie piste cyclable de largeur minimale de 2m avec marquage au sol, entre le viaduc SNCF d’Epinay et le carrefour de Wittlich : 600 m linéaires (côté Nord).

- pour disposer de la largeur nécessaire, revoir le volet routier du projet et étudier le passage à 3 voies routières au lieu de 4 sur cette portion de 600 m. Il est possible d’alterner les parties à 2 voies, de façon à conserver des possibilités de dépassement, et d’aménager sur une des 3 voies une voie bus qui sert alternativement dans un sens ou dans l’autre selon les heures.

- la réinstallation des feux tricolore vélo en approche de Wittlich, sens Epinay à Brunoy et idem pour le feu vélo à rétablir de l’autre côté du carrefour de Wittlich (sens Yerres à Brunoy)

- des panonceaux « tourne à droite » vélo au Rond Point de Wittlich.

Pour la traversée d’Epinay : rétablir la continuité cyclable, organiser une réunion entre la mairie et VELYVE dès que possible. 

A moyen terme, VELYVE demande au département d’organiser avec l’agglo Val d’Yerres Val de Seine et les communes de Quincy, Boussy, Epinay, Brunoy et Yerres une réunion « piste cyclable du CD94 », afin de lister toutes les discontinuités et besoins d’aménagement, de signalisation, puis de définir un calendrier de réalisation, et aborder également l’entretien de cette piste structurante du val d’Yerres.