VELYVE-L'Yerres à vélo

31 août 2018

Agenda VELYVE sept et oct 18

Info : les balades supposent d'adhérer à l'association, l'adhésion peut se faire le jour même ! 

 

Dimanche 9 sept : retrouvons nous au forum des Associations à Brunoy, gymnase Gounot. Stand commun VELYVE et Vélo Ecole de Brunoy. On vous expliquera les projets dont l'atelier Vélo qui commence à être bien outillé et devrait ouvrir début octobre...

 

Dimanche 16 septembre 2018

De Melun à Avon par Barbizon et la tour Denecourt (28/49 km, VTC)

RV 9h45 gare RER D Brunoy ou 10h30 Gare de Melun

Visite de Barbizon, village d’artistes peintres, pique-nique en forêt de Fontainebleau, avant d’emprunter des petites routes et chemins sympas à travers la forêt dont la « route forestière des Hauteurs de la Solle » jusqu’à la Tour Denecourt, puis descente via le Belvédère vers la gare de Fontainebleau-Avon.

Pour les plus courageux, possibilité de boucler l’itinéraire jusqu’à Melun par les bords de Seine (+21 km) avec baignade éventuelle.

Le parcours : https://drive.google.com/open?id=11mUCdbVTrmO-XVWh6B7zd8fqH1c&usp=sharing

 

Vendredi 21 septembre de 16h30 à 19h30 : Marquage #Bicycode à Brunoy

marquage des vélos en gare de Brunoy RER D

une première, liée en partie à l'ouverture au printemps dernier du nouveau parking sécurisé VELIGO.

Opération marquage bicycode à la demande de SNCF - Transilien au bénéfice des abonnés Véligo.

Si vous êtes abonnés Véligo, munissez-vous d'une pièce d'identité et de la preuve de votre abonnement.
Si vous n'êtes pas abonnés Véligo, munissez d'une pièce d'identité, de 10€ ou de votre carte adhérent à MDB.

Dim 23 septembre : mini-atelier vélo lors de la Rue aux Enfants à Périgny (une rue sans voitures avec pleins d'activités, surtout pour les enfants)

https://partagetarue94.wordpress.com/2018/07/03/rue-aux-enfants-a-perigny-dimanche-23-septembre-2018/ 

 

Dim 30 sept Fête des possibles à Draveil (20 km AR mais chacun-e se débrouille, pas de planning à ce stade !)

https://colibris-wiki.org/ft2018-draveil/wakka.php?wiki=PagePrincipale

 

Dimanche 7 octobre : Tegeval et spectacle à Mandres (20 à 30 km AR depuis Brunoy)

https://www.lategeval.fr/jen-profite/agenda-des-animations?date=2018-10-07

C'est la Vélo Ecole de Brunoy qui organise cette balade 

 

Dimanche 14 octobre 2018

La Trans-Essonienne : de Brunoy à Maisse, par la vallée de l’Ecole (52 km + 10 km de la gare de Vigneux à Brunoy au retour, passages VTC).

RV à 9h45 à la grange de l’Ile de Brunoy. (à 300 m de la gare RER D, arr. tr. Zaco de Paris 9h33). Forêt de Sénart, Allée Royale vers la forêt de Rougeau, Seine-Port, Ponthierry, vallée de l’Ecole, parc régional du Gâtinais, vallée de l'Essonne. Sur le chemin : pique nique champêtre ; Dannemois (Cloclo es-tu là ?), aperçu du château de Courances, arrêt aux cressonnières de Moigny, aperçu du Cyclop , Milly-la-Forêt. Nous rejoindrons Maisse en suivant le chemin Gâtinais-Beauce (anc. voie de chemin de fer rural). Retour en fin d’après midi par Maisse en RER D vers Brunoy ou vers Paris, train toutes les heures.

Le parcours : http://www.openrunner.com/index.php?id=2028295

 

Posté par velyve à 21:43 - Commentaires [0] - Permalien [#]


14 mai 2018

Balade urbaine Tégéval, Créteil, Seine - après midi

en ce dimanche 13 mai après midi, cette balade nous a d’abord permis de connaître un itinéraire bis pour monter la côte des Camaldules (par la rue des Vignes), de rejoindre l’itinéraire Tégéval de façon plus directe (merci Jean-Yves).

Le chantier Tégéval progresse

20180513_152912

 

 

 

 

Nous avons pu admirer les choux de Créteil, pas encore en fleur (hiver trop rude peut être?), alors que les fleurs de robinier ont fait le délice de Loïc !

IMG_20180513_1505311

IMG_20180513_1505481

Un historique des choux de Créteil :

http://astudejaoublie.blogspot.fr/2011/12/creteil-les-choux-maisons-fleurs-gerard.html

20180513_160009

 

Ce parcours de 35 km en milieu souvent très urbain, permet de franchir plusieurs coupures urbaines majeures, sans difficultés. Rejoindre les bords de Seine depuis Créteil suppose de franchir 2 belles coupures :

l’A86, nous passons dessous ; et les voies ferrées de la ligne PLM et RER D, un passage fort pratique en gare de Vert de Maisons, également dessous (à plat, sans escalier).

 

D’abord très urbanisés, les bords de Seine s’apaisent peu à peu. Tiens, un panneau de voie verte, en effet très verte, et qui a due être inondée cet hiver car tout près de la Seine.

 

20180513_164050

 

 

Le parcours (retracé après la balade) : https://www.openrunner.com/r/8663502

 

Posté par velyve à 23:10 - Commentaires [0] - Permalien [#]

31 mars 2018

Contribution de VELYVE au projet de territoire Val d'Yerres-Val de Seine

Notre agglo a lancé une concertation sur son "projet de territoire" pour 2030

https://www.vyvs.fr/page/projet-de-territoire-que-serons-nous-en-2030.html  

 

Voici la Contribution de VELYVE, antenne Val d’Yerres de MDB (Mieux se déplacer à Bicyclette en Ile de France)

Le projet de territoire de notre communauté d’agglo vise l’excellence environnementale et nous nous en réjouissons.

Concernant les modes de transports utilisés, force est de constater que nous sommes encore loin de cette excellence. Notre territoire est marqué par une place très importante de l’usage de la voiture, facilité par le parking gratuit sur voirie communale (à quelques exceptions près, notamment autour de certaines gares). Le linéaire de rues «occupées » par des voitures en stationnement est énorme.

La facilité conduit ceux qui en ont les moyens à se déplacer en voiture, les autres en bus. Le vélo occupe une place marginale et n’a pas regagné des parts de marché comme à Paris.

 

Quelques constats et pistes d’actions

L’agglo exerce une compétence Transports mais nous ne savons pas exactement ce que cela recouvre. La page « Transports » de la communauté d’agglo est très minimaliste, elle ne propose que le renvoi vers les sites de la STRAV et de KEOLIS (bus) https://www.vyvs.fr/services/transports/

Ainsi le site ne nous renseigne pas sur les compétences réellement exercées aujourd’hui par l’agglo.

L’agglo ne communique aucunement sur le vélo comme moyen de transport ou de loisir. L’agglo ne propose aucune carte, sur son site ou en tirage papier. Le repérage des itinéraires les plus cyclables n’est pas fait, alors que l’agglo exerce une compétence Transports. Mais dans la pratique, chaque commune exerce indépendamment sa compétence voirie et jalonnement.

L’agglo gère plus de 50 équipements publics. Qu’en est il des parking vélo (arceaux à vélo) permettant de stationner en sécurité son vélo ? https://www.vyvs.fr/equipements/ Qu’en est il de l’accès à ces équipements de façon sécurisée à vélo ? Des liaisons douces entre villes pour rejoindre tele ou tel équipement ?

L’agglo compte 5 gares SNCF, dont les accès à vélo ne sont pas suffisamment faciles et où le stationnement des vélos est souvent insuffisant. En outre, la ville de Draveil est en partie desservie par la gare de Juvisy mais le pont de Juvisy est un point noir pour les cyclistes. Qu’en est il d’une offre de vélo à assistance électrique pour rejoindre ces gares et pouvoir les stationner en toute sécurité ? L’agglo pourrait ainsi épauler les communes à améliorer les dessertes et accès aux 6 gares RER dont le pont de Juvisy (neutralisation d’une voie voiture dans le sens Juvisy à Draveil et élargissement des trottoirs en y incluant une bande cyclable).

La forêt de Sénart constitue le poumon vert de notre agglo et aucun jalonnement (panneaux) ne permet à ce jour de relier nos communes entre elles. Par exemple, la piscine de Draveil pourrait être accessible depuis les hauts de Yerres, Montgeron, Brunoy, à vélo par la forêt. L’agglo pourrait soutenir les communes dans l’aménagement des points de franchissement de la N6 et dans la mise au point des itinéraires conseillés (jalonnés) pour relier des

L’agglo bénéficie de l’axe Seine, emprunté par l’Eurovélo 3 (vélo route européenne) qui desservira notamment la base de loisirs francilienne de Draveil. Des « diverticules » pourraient être aménagés depuis l’Eurovélo 3 pour irriguer notre territoire et retenir des touristes de passage (val d’Yerres et forêt de Sénart)

Le long de l’Yerres, certaines portions aménagées par le SYAGE pourraient bénéficier d’un revêtement amélioré (cyclabilité en tout temps) En particulier, la remontée du Réveillon et le lien avec la Tégéval serait à promouvoir.

Les départementales traversant notre agglo devraient faire l’objet d’une approche systématique de concertation avec les services du Département. L’agglo pourrait mettre en cohérence les situations de plus en plus disparates constatées dans chaque commune le long de ces routes départementales. Exemple : le long de l’Yerres, la piste cyclable le long de la RD94 est coupée à Epinay et Brunoy. C’est un net recul et une perte de continuité cyclable. La D33 entre Brunoy et Quincy, est un autre exemple déplorable de ce manque de cohérence. Les différentes portions de cette route sont refaites sans vue d’ensemble et aucune piste cyclable n’a été réalisée. La circulation est très dangereuse pour les cyclistes.

Est-ce que des communes se distinguent en matière de cyclabilité dans notre agglo ? Lors de l’établissement du 1er baromètre des villes cyclables de la FUB fin 2017, 3 communes de l’agglo ont eu suffisamment de réponses pour figurer dans le document de restitution. Brunoy est un peu mieux noté que Montgeron et que Draveil, mais les 3 villes sont notés défavorables à l’usage du vélo. https://www.parlons-velo.fr/ En 2017, seule la ville de Brunoy (sur les 9 communes) était adhérente au Club des villes et territoires cyclables. http://www.villes-cyclables.org/?mode=cvc-adherents

L’agglo ne compte plus qu’un vrai magasin de vélo contre une vingtaine il y a 30 ans. La renaissance commence à venir par le biais d’associations. Un atelier vélo associatif existe à Draveil depuis 2016 et un autre atelier devrait ouvrir mi 2018 à Brunoy. Une vélo-école pour adulte existe à Brunoy depuis 2016.

Propositions

Demander aux services de l’agglo de travailler les différents axes présentés ci avant, en commençant à structurer un diagnostic partagé vélo à l’échelle de l’agglo, préfigurateur d’une véritable politique de développement du vélo.

Fin 2018, demander au Conseil de développement et son Collège Transports et mobilités, d’organiser des Etats généraux des circulations actives dans le Val d’Yerres – Val de Seine, réunissant les associations (VELYVE, FCDE, l’Attribut, pedibus, randonneurs, pêcheurs…), les élus concernés, les usagers des parking vélo des gares RER, la poste (facteurs à vélo). etc

Posté par velyve à 23:24 - Commentaires [0] - Permalien [#]

25 mars 2018

Nos villes sont elles cyclables ? Résultats du baromètre FUB pour le Val d’Yerres

Nos villes sont elles cyclables ? Résultats du baromètre FUB pour le Val d’Yerres

La FUB, notre fédération nationale, est très active pour obtenir un Plan vélo dans le cadre de la prochaine loi sur la mobilité. Il s’agit en particulier d’obtenir la création d’un fonds financier pour le développement de l’usage du vélo. Merci à elle pour l’organisation de ce 1er baromètre, qui a rencontré un succès important ! Bravo à cette initiative Parlons vélo !

Retrouvez les résultats d’ensemble ici :

https://www.fub.fr/sites/fub/files/fub/Actualites/dossier_fub_resultats_barometre_0.pdf

et les résultats commune par commune ici :

https://public.tableau.com/profile/fub4080#!/vizhome/BarometredesVillesCyclablesresultatfinal/Accueil

 

Et un grand merci pour votre participation à l’enquête ! Nos villes avaient besoin d’au moins 50 réponses pour figurer dans le baromètre, et nous l’avons obtenu sur Brunoy et Montgeron. Nous étions très loin du compte à Yerres, où nous manquons de relais militants.

VELYVE, antenne de Mieux se Déplacer à bicyclette pour le Val d’Yerres, vous présente les résultats pour Brunoy et Montgeron.

Si le vélo au quotidien vous motive, alors rejoignez nous !

Le baromètre permet de donner une note comprise entre 1 et 6. Dans la catégorie des villes de 20 000 à 50 000 hab, la note moyenne est de 2,83.

Situation en grand couronne : seul Versailles est en vert (à 3,66 sur 6), donc plutôt cyclable. On peut signaler aussi Fontainebleau et Avon. On remarque aussi un faible nombre de villes répondantes, contrairement à la petite couronne, où Sceaux est la ville la mieux notée (ville à 30 km h, avec double sens cyclables généralisés).

 

 

Capture

Brunoy : noté 2,78 sur 6.

en points forts : stationnements vélo à la gare et circulation à vélo dans les rues résidentielles.

En points faibles, vous signalez le sentiment d’insécurité, et un fort besoin de magasin de vélo et d’atelier (ca tombe bien, un projet est en train d’aboutir à Brunoy! Un atelier à vélo associatif va ouvrir prochainement. Rappelons que Brunoy avait 4 magasins de vélo avec service de réparation, dans les années 1970). Dans les commentaires, ce sont les pavés du centre ville qui sont très critiqués et le pont Perronet qui malgré sa vitesse limitée à 30, n’est accessible qu’aux cyclistes confirmés.

 

Montgeron : noté 2,52 sur 6

en points forts : Montgeron a gardé un vélociste ! Et cela apparaît en tête des points forts. Egalement, une facilité de circulation à vélo dans les rues résidentielles.

En point faible, absence d’efforts faits par la ville, malgré la concertation récente engagée à ce sujet et pas d’offre de location de courte ou longue durée. Dans les commentaires, est signalée la dangerosité de circulation rue de la République (vitesse des voitures), l’absence de pistes cyclables et de continuité entre les petits bouts de pistes, et seulement un double sens cyclable.

 

et disons un mot sur Draveil, en rouge à 1,87, où nos amis de l’Attribut font heureusement avancer le sujet : atelier vélo 2 fois par mois et mobilisation pour obtenir un pont cyclable entre Draveil et Juvisy.

https://attributdedraveil.org/poles/mobilite-deplacements

 

Encore une fois, un grand merci !

Loïc LEJAY, responsable antenne VELYVE MDB

 

 

Posté par velyve à 10:28 - Commentaires [0] - Permalien [#]

12 février 2018

Bourse aux vélos le 7 avril 2018 à Brunoy

Capture

Posté par velyve à 22:45 - Commentaires [0] - Permalien [#]


17 décembre 2017

Montgeron va refaire son centre ville. Et les vélos dans tout ca ?

La ville de Montgeron et le département se lancent en 2018 dans la rénovation du tronçon central de l’avenue de la République, ex Nationale 6, sur 500 m environ en cœur de ville (entre le Cyrano et la Médiathèque).

Cette artère comporte encore de nombreux commerces, mais ceux ci souffrent et nombreux sont les cas de fermeture ou signes de déclin de ces « commerces de proximité » (magasin de meuble ; maison de la presse…).

Comme souvent, les débats font rage sur le rôle de la circulation automobile, sur l’accès aux commerces en voiture, sur le manque de places de stationnement. La concertation avec la population a eu lieu fin 2017, avec les pro et anti voiture, les piétons, les cyclistes, les commerçants etc.

Fin 2017, la ville et le Département ont décidé :

- de passer la portion en Z30

- de réduire un peu le parking de chaque côté, mais de le maintenir

- de réaménager des carrefours, supprimer le carrefour à feux devant la mairie.

- de tenter de rendre plus agréable et vivante ce coeur de ville.

D’après les études de circulation menées, la rue semble devoir rester à double sens et compte tenu de sa largeur, il n’apparaît pas envisageable de combiner la création d’une piste cyclable de chaque côté (ou bi-directionnelle), de maintenir une rangée de parkings de chaque côté et agrandir les trottoirs. Un projet beaucoup plus ambitieux favorisant les piétons et vélos aurait pu être imaginé, mais cela aurait impliqué de supprimer du parking voiture, au moins sur un côté. Ce sera pour dans 20 ans… L’on peut se demander si le projet retenu fin 2017 respecte la loi LAURE de 1998, compte tenu du nombre de véhicules / jour. En tous cas, pour que la rue refaite soit accessible aux cyclistes non expérimentés, enfants et seniors, il faudra s’assurer que la vitesse est effectivement réduite.

Une exposition était organisée en mairie de Montgeron. Mais les supports d’expo n’étaient pas disponibles via internet. J’ai pris quelques photos que je partage ci-après.

1 20171202_092328

2 20171202_092459

3 20171202_092553

4 20171209_092151

5 20171202_092135

6 20171209_093639

7 20171209_092716

8 20171209_092508

9 20171209_092814

20171209_092614

20171209_092722

20171209_093106

20171209_093225

20171209_093423

20171209_093438

Malgré la qualité des esquisses et des argumentaires mis en avant dans cette exposition, il s’agit aussi de voir les sujets non abordés par cette exposition qui ne dit pas un mot:

- sur l’évolution du trafic voiture sur une période longue, c’est dommage. On sait qu’uajourd’hui on est à 7000 véhicules jour

- sur le contrôle de la vitesse (respect de la Z30).

- sur la répartition du budget entre ville et département ((à mon avis ce dernier va prendre une très grosse part)

- sur le stationnement des vélos (quels types d’arceaux à vélo et où?) quid des anciens emplacements?

20171209_095044

- sur l’amélioration de l’accès à vélo depuis les rues perpendiculaires, aux commerces et infrastructures (de nouveaux DSC seraient pourtant utiles)

- sur les règles futures du parking automobile sur la rue elle même.

A Montgeron, il n’y a pas de stationnement payant à l’exception du parking en contrebas du RER D mais il s’agit d’un paiement symbolique de 15€ par an pour les habitants de Montgeron et de Crosne. Il n’y a donc aucune rue avec du stationnement payant. Aucune politique de stationnement payant.

Aujourd’hui, la régulation du stationnement paraît inadaptée sur la partie de la Rue de la République visée par les travaux: les places en zone bleue offrent 1h30 de parking gratuit. Aucune place n’est dédiée à du stationnement de courte durée, contrairement aux centres villes de Brunoy et de Yerres :

-à Brunoy, avec un centre ville comportant la gare RER D, l’enjeu de maîtrise de la durée du stationnement est vitale pour les commerces. Ainsi, 420 places bénéficient d’une gratuité pendant 30mn puis sont payantes ensuite, avec pour certaines places une durée limitée à 2h.

- à Yerres, la rue commerçante du centre ville, comporte 10 places de stationnement limité à 30 minutes « pour augmenter les rotations des véhicules et faciliter les achats rapides ».

Il s'agit de maîtriser la durée du stationnement et de définir les règles du jeu. A Montgeron comme pour toutes les villes de France, une opportunité se présente : dès janvier 2018, les villes reprennent la main (changement juridique de l'infraction de stationnement) et peuvent introduire une nouvelle sorte d’amende : les « forfait-post-stationnement »
http://www.lagazettedescommunes.com/494297/stationnement-payant-a-vos-marques-prets-decentralisez/

Exemple : la ville décide d’accorder 30mn de place de parking gratuit. A l’issue de ce temps, les agents émettent les forfaits post stationnement sur les places en question.

Différents systèmes automatiques de contrôle existent, comme par ex : 
http://www.nedap.fr/files/newsletters/parking/lemans_saintamand_dresde/le_mans.pdf
 http://statos.fr/presentation/
Les voitures qui restent trop longtemps sont signalées directement à la police municipale ou ASVP sur une tablette. Ces agents patrouillant à vélo, elle arrive directement sur la voiture contrevenante.
-> le petit commerce conserve un accès dynamique en voiture
-> la voirie s'aère et moins d'espace est stérilisé par le stationnement. Il s'agit aussi d'avoir en été des terrasses temporaires de restaurant, qui se placent sur d'anciennes places de stationnement. En hiver, ces places redeviennent des places de stationnement.
Progressivement, le centre ville devient plus vivant.

Propositions VELYVE :
1- contrôler le respect de la Z30 par des radars automatiques ou des agents équipés de radars portables

2- rendre le stationnement voiture dynamique : la ville quantifie et anticipe la diminution actée du nombre de places de stationnement de part et d'autre de la rue. Chaque place restante (environ 50, selon les plans exposés en mairie) est numérotée et munie d'un capteur analysant le temps de stationnement. Les voitures qui restent trop longtemps sont signalées directement à la police municipale ou ASVP sur une tablette. Ces agents patrouillant à vélo, elle arrive directement sur la voiture contrevenante. La ville définit un tarif « post-stationnement gratuit 30mn » et le fait appliquer.

3- en été, proposer au commerces la mise en place de terrasses en bois (terrasses des cafés / restaurants) sur des places de parking voiture (en hiver cela redevient des places de parking voiture)

4- créer 20 points de stationnement vélo (2 ou 3 arceaux par point) qui sont répartis le long des 500 m, 10 de chaque côté, soit 1 point tous les 50 m

5- implanter de nouveaux DSC dans les rues adjacentes.

6 - 1 opération de sensibilisation est menée conjointement avec les commerçants, pour inciter à venir à pied ou à vélo. S’inspirer de celle de Fontainebleau (sacs en tissu, mugs…) voir photo

z- 20160521_153820

Posté par velyve à 20:19 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , ,

30 juillet 2017

Devenir incertain de notre piste cyclable le long de la RD94, 40 ans après sa création. Propositions de VELYVE pour l'avenir

20170316_185101

 pas envie de devenir des archéologues des anciennes pistes cyclables !!

Le long de la RD94 a existé et existe encore partiellement la piste cyclable faite lors de la création de cet axe, de Quincy à Yerres et inversement. Le plus souvent la piste est tracée sur une partie du trottoir. Elle se situe le long d’une route à fort trafic, une création des années 60/70.

voici le trafic routier actuel : 

http://www.essonne.fr/fileadmin/cadre_vie/deplacements/Carte_Trafic_2015.pdf

 

 S'agissant de la piste cyclable : on constate une alternance de sections (soit à double sens, d’un côté de la route, soit des 2 côtés de la route) :

  • bidirectionnelle de la croix de Villeroy à Boussy (rond point de Cora)

  • mono-directionnelle de Boussy à la piscine de Brunoy.

  • Bidirectionnelle de la pisicne au rond point du MacDo à Yerres

  • mono-directionnelle à nouveau dans la montée des camaldules

  • bidirectionnelle en haut de Yerres

  • et à nouveau mono-directionnelle et devenant bande cyclable vers le château de la Grange.

 

Au départ de Quincy (rond point du garage Renault Savy), on retrouve des picto anciens (cf haut de cette page), je ne les ai pas datés au carbone 14 mais je pense qu’ils remontent aux années 1980 ? Le goudron souffre des racines. Pas de jalonnement, il faut y aller au feeling et aux souvenirs. Je descend donc vers Boussy, sur cette voie qui débouche sur le gros rond point tout proche du Cora drive.

 

20170316_185040

20170316_185202

Force est de constater que dernièrement, cette piste fait l’objet de différents traitements selon chaque commune traversée, avec petit à petit une perte de continuité cyclable.

 

 

 

 

 

Une refonte plutôt réussie entre Boussy et Epinay (travaux en 2010 ?).

20170316_184138

 

 

 

Une disparition progressive de la piste, maintenant avérée, lors de la traversée d’Epinay : les récents travaux (2016/2017) en contrebas de la mairie d’Epinay se caractérisent par un nouveau trottoir (couleur bordeaux ou pavés, de largeur de 2,4 m) mais sans marquage cyclable.

 

20170305_161957

 

20170305_162211

 

 

Situation actuelle des pistes cyclables de la RD94 à Brunoy :

Comme le montre la carte de circulation visible ci-dessus, la zone la plus parcourue par les véhicules motorisés à 4 roues, au-delà des 15000 véhicules /jour, est entre Yerres et Brunoy. Cette portion est à 1 voie par sens routier et comporte un trottoir large et une piste cyclable de chaque côté. 

Par contre, sur la portion à 2 fois 2 voies, sur 600 m de long entre Brunoy et Epinay, Boulevard Charles de Gaulle, la situation de la piste cyclable est très mauvaise du côté nord (côté rivière et stade). Au droit du stade Parfait-Lebourg, il n’y a pas de trottoir mais seulement la piste cyclable, une bande de bitume large de 2,5m (ou 2 m à l’intérieur des lignes blanches). Sur 200m, la situation est « tolérable » du fait de la largeur de la bande de bitume. La portion suivante, de 400 m, est vraiment problématique : la piste se rétrécie à 1,6m de largeur et constitue à elle seule le trottoir sur les premiers 100 m alors qu’à cet endroit la voiture dispose de 2 fois de voies, soit plus de 12 m de largeur…

20170305_162929

20170305_163206

20170305_163318

Ainsi, les vélos et piétons souffrent de la largeur disproportionnée allouée au trafic routier sur cette portion, pourtant moins chargée que le tronçon Brunoy à Yerres (cf carte).

Côté sud, entre le carrefour de Wittlich à Brunoy et le viaduc SNCF situé entre Brunoy et Epinay, la piste est relativement agréable et roulante dans le sens Brunoy Epinay : sise sur un trottoir large, elle est en continuité de la portion précédente venant de la piscine de Brunoy jusqu’au carrefour de Wittlich. Il y a néanmoins une rupture au carrefour vers le commissariat, pour continuer sur Epinay.

A Brunoy, entre la piscine et le viaduc de Yerres, sur une portion en double sens, VELYVE a demandé et obtenu de la ville la pose de panonceaux Voie verte, car il n’y a pas de trottoir de l’autre côté de la chaussée et de fait cette portion est très empruntée par les piétons (seul cheminement possible dans les 2 sens).

20170225_115200

 

 

Mais lorsque la même piste arrive à Yerres vers le Mac Donald, on n’a plus d’indication voie verte (on est à Yerres et donc les services techniques de Brunoy n’y posent pas de panneaux !) et on retrouve une piste bi-directionnelle occupant toute la place et en site propre lors de son passage sous le viaduc. On retrouve les gros picto vélo de la ville de Yerres, par marquage au sol... Les piétons n'ont théoriquement rien à faire là, mais en pratique il n'y a pas d'alternative, pas de trottoir le long de la route du fait de la largeur occupée par la chaussée sous le viaduc.

 

20170225_114733

 

Donc une discontinuité de traitement, qui n’empêche pas de rouler, mais gêne la lisibilité de l’ensemble.

Nous constatons ainsi qu’aucun jalonnement et indication unifiée de directions n’existe le long de cet axe structurant, alors que nous restons dans la même communauté d’agglomération…

Bref, cet itinéraire cyclable, le seul continu dans le val d’Yerres, n’est plus du tout traité de façon homogène et c’est bien regrettable. Une répartition un peu complexe des responsabilités semble avoir lieu, vu de notre position d’usager, entre commune et département, s’agissant des trottoirs. Il semble que le département se consacre à la chaussée et pour les trottoirs (dont ici pistes sur trottoir), l’aménagement est défini avec la commune… Sans parler de l’entretien des trottoirs et pistes, y compris balayage et déneigement, pour lesquels les responsabilités de chaque collectivité restent floues.

Compte tenu de ce qui précède, VELYVE a écrit à la ville de Brunoy et au département (juin 2017) et écrit au maire d’Epinay (juillet 2017).

Nos demandes sont reprises ci dessous

pour le chantier routier envisagé à Brunoy Boulevard Charles de Gaulle (sous la résidence Talma) :

- la réalisation d’un vrai trottoir de largeur supérieure à 1,4m et d’une vraie piste cyclable de largeur minimale de 2m avec marquage au sol, entre le viaduc SNCF d’Epinay et le carrefour de Wittlich : 600 m linéaires (côté Nord).

- pour disposer de la largeur nécessaire, revoir le volet routier du projet et étudier le passage à 3 voies routières au lieu de 4 sur cette portion de 600 m. Il est possible d’alterner les parties à 2 voies, de façon à conserver des possibilités de dépassement, et d’aménager sur une des 3 voies une voie bus qui sert alternativement dans un sens ou dans l’autre selon les heures.

- la réinstallation des feux tricolore vélo en approche de Wittlich, sens Epinay à Brunoy et idem pour le feu vélo à rétablir de l’autre côté du carrefour de Wittlich (sens Yerres à Brunoy)

- des panonceaux « tourne à droite » vélo au Rond Point de Wittlich.

Pour la traversée d’Epinay : rétablir la continuité cyclable, organiser une réunion entre la mairie et VELYVE dès que possible. 

A moyen terme, VELYVE demande au département d’organiser avec l’agglo Val d’Yerres Val de Seine et les communes de Quincy, Boussy, Epinay, Brunoy et Yerres une réunion « piste cyclable du CD94 », afin de lister toutes les discontinuités et besoins d’aménagement, de signalisation, puis de définir un calendrier de réalisation, et aborder également l’entretien de cette piste structurante du val d’Yerres.

Posté par velyve à 23:34 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , ,

27 juillet 2017

AGENDA VELYVE

Bonjour et bienvenue sur ce blog

Ci-dessous notre agenda et puis plus bas, des articles sur nos activités passées et les rapports d'activités annuels. Bonne découverte et peut être à bientôt pour causer vélo dans le val d'Yerres !

La participation à nos balades nécessitent une adhésion (à partir de 10€/an/ adulte pour les habitants du Val d'Yerres) et 30€ pour les extérieurs (adhésion MDB IDF). Pour adhérer en ligne : https://www.helloasso.com/associations/mieux-se-deplacer-a-bicyclette/adhesions/adhesion-35 ; parallèlement à l'adhésion en ligne, merci d'envoyer un mel à loic.lejay(at)bbox.fr en mettant le signe @ à la bonne place !  

 

1- Balades VELYVE 2017

 

Dimanche 17 septembre 2017

Un petit tour par la cascade de la Rigaude (35 km, VTC)

RV 14h00 BRUNOY Grange de l’Ile (à 300 m de la gare RER D) 

Boucle à partir de Brunoy par les bords de l’Yerres jusqu’à Quincy, les étangs de Lieusaint, le parc de Tigery et la forêt de Sénart

Retour vers 17h00

 

Samedi 23 septembre 2017

Journée de la transition - Biovivéo (25 km, VTC)

RV 13h30 grange de l’Ile pour rejoindre la biocoop de Montgeron. Puis nous allons à Soisy sur Seine et revenons à Brunoy par la forêt.

 

 

Dimanche 8 octobre 2017

La Trans-Essonienne : de Brunoy à Maisse, par la vallée de l’Ecole (52 km + 10 km de la gare de Vigneux à Brunoy au retour, passages VTC).

RV à 9h45 à la grange de l’Ile de Brunoy. (à 300 m de la gare RER D, arr. tr. Zaco de Paris 9h33). Forêt de Sénart, Allée Royale vers la forêt de Rougeau, Seine-Port, Ponthierry, vallée de l’Ecole, parc régional du Gâtinais, vallée de l'Essonne. Sur le chemin : pique nique champêtre ; Dannemois (Cloclo es-tu là ?), château de Courances, les cressonnières de Moigny, le Cyclop , Milly-la-Forêt. Nous rejoindrons Maisse en suivant le chemin Gâtinais-Beauce (anc. voie de chemin de fer rural). Retour en fin d’après midi par Maisse en RER D vers Brunoy ou vers Paris, train toutes les heures.

Le parcours : http://www.openrunner.com/index.php?id=2028295

 

 

 

 

 

2- Autres activités VELYVE 2017


 

Projet d’Atelier vélo au PSR (parking couvert Brunoy RER, en contrebas du monoprix) Loïc a envoyé un courrier à la ville le 6/01/17, proposant d’y établir l’atelier, en lien avec le stockage des vélos de la vélo-école de Brunoy. Affaire à suivre !

 

Au printemps prochain : bourse aux vélos

 

Posté par velyve à 22:43 - Commentaires [2] - Permalien [#]

08 juin 2017

Convergence 2017 vers Paris

Cela faisait peut être 5 ou 6 ans que je n’avais pas participé à la Convergence francilienne, donc j’avais en quelque sorte un œil neuf sur l’événement que j’avais connu chaque année ou presque de 2007 à 2012 environ.

Bon j’avoue avoir eu un peu de mal à rejoindre le lieu de RdV à l’Ile de Brunoy à 8h00 puisque je suis arrivé… après 8h15 !! pas très sérieux car je devais accueillir, mais finalement c’est moi qui étais accueilli par une dizaine / douzaine de participants, dont Gilles le responsable de notre branche val d’Yerres. Pourtant j’habite tout près mais ca ne m’aide pas à être ponctuel !!

Pas de surprise notable dans le val d’Yerres, Villeneuve et jusque Maisons-Alfort. Le cortège s’épaissit gentiment. Je n’ai pas compté mais peut être 60 personnes en tout ? Je découvre à Maison-Alfort, l’arrivée d’un groupe de salariés Norauto en vélo à assistance électrique, avec leurs t-shirt blanc respectant le code couleur de notre branche. A l’arrivée à Paris, je constaterai qu’ils ont des collègues d’autres centre Norauto, également en VAE, et chaque groupe arborant un t-shirt de la bonne couleur. Bien joué ! Ainsi même si MDB a toujours plus ou moins sciemment refusé les sponsors, ceux-ci viennent quand même ! Spontanément.

Mon job de « staffeur à gauche » consiste, avec une dizaine d’autres gilets bleus, à partir du bois de Vincennes à empêcher notre cortège d’être interrompu par des intrusions de voitures, autres véhicules et piétons, venant de notre gauche. Il faut s’arrêter aux carrefours, prendre le relais d’un autre stafeur, repartir, remonter le groupe puis s’arrêter à nouveau. Sportif et il faut donner de la voix. En général on explique aux gens qu’on bloque pourquoi on les bloque et ca se passe pas trop mal. Mais vers la place de la Nation, on a eu une altercation forte avec le conducteur d ‘une camionnette qui voulait forcer le passage à droite… j’ai vu ca de loin étant staffeur côté gauche...

L’attente au bois de Vincennes est assez longue le temps de laisser arriver toutes les autres branches blanches de l’Est. Mais il fait beau et l’ambiance est bonne. Après discussion, le seul représentant de la police nationale, en scooter, nous annonce qu’il doit partir et nous laisser seuls aller à Bastille, sa hierarchie le réclamant en renfort ailleurs dans Paris.

20170604_113502

20170604_120248

Le rendez vous de Bastille, pour toutes les branches, fut un peu compliqué, à cause de l’exiguïté de la zone de rassemblement. Au moment de lancer le cortège final, un peu d’agitation devant car des gros pousse-pousse se mettent en tête, arborant des pub sur les cabines. Il parait qu’ils sont membres du collectif « Les boites à vélo », ces jeunes pousses qui utilisent le vélo comme moyen de déplacement pro. Dans le cortège rue de Rivoli, j’ai pu discuté quelques minutes avec un fondateur d’une autre boite à vélo, Les jardiniers à vélo, une entreprise d’espaces verts d’un nouveau genre. Ils proposent l’entretien des espaces verts des particuliers, entreprises, copro, en se déplaçant à vélo plus remorque chargée. Leur approche du jardinage est à des années lumières de celles des entreprises classiques du secteur. Voir leur site : http://les-jardiniers-a-velo.fr/ Ils font partie de cette jeune génération qui se bouge pour le vélo et pour un autre rapport à la nature, encore bravo !

Déjeuner sur l’herbe en arrivant à l’esplanade des Invalides. On était combien au fait ? Je dirai environ 3000, en tous cas plusieurs milliers !

un article intéressant ici, d'Olivier Ramezon, qui reprend l'estimation de MDB : entre 3000 et 5000.

http://transports.blog.lemonde.fr/2017/06/04/convergence-francilienne/  

et voir aussi le site MDB : http://mdb-idf.org/convergence/ 

Posté par velyve à 22:53 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , ,

24 avril 2017

de l'autre côté de la Seine

L'objectif de cette balade du dimanche 23 avril (30km), c'était en particulier d'aller voir les quais de Seine à Ablon, où 3.9 millions d'€ ont été dépensés pour l'aménagement du quai de la Baronie.

Notre verdict : beau travail ! Pas de piste cyclable mais des passages exprès pour nous cyclistes sur le côté à certains endroits (voir photos). La voie routière est unique mais à double sens, sans bande de séparation au milieu. La vitesse limitée à 30. Les voitures ne peuvent pas prendre de vitesse et nous respectent davantage. Les piétons ont un trottoir plus large qu'avant. Donc un aménagement plutôt réussi.

Nous sommes également passé à l'Attribut à Draveil, Nathalie nous a fait visiter l'atelier vélo. A Juvisy, difficile franchissement des voies SNCF du fait des travaux. Mais nous arrivons quand même à rejoindre l'Orge, dont des parties sont en cours d'aménagement en voie verte. Au retour, arrêt au potager de Caillebotte sur notre chemin.

Un beau parcours !

 

Avant

image: http://94.citoyens.com/wp-content/blogs.dir/2/files/2016/03/quai-baronie-ablon.jpg

quai baronie ablon

 

Après

image: http://94.citoyens.com/wp-content/blogs.dir/2/files/2016/03/quai-baronnie-credit-les-ateliers-demaille-alain-bachelier.jpg

quai baronnie Credit Les Ateliers Demaille Alain Bachelier© Les Ateliers Demaille Alain Bachelier

En savoir plus sur https://94.citoyens.com/2016/le-quai-de-la-baronnie-poursuit-sa-mue-a-ablon-sur-seine,13-03-2016.html#PV9XhZJ8upVjlw8P.99

20170423_161353

20170423_161511

20170423_161516

20170423_162006

 

Posté par velyve à 23:12 - Commentaires [0] - Permalien [#]